La véritable recette des moules marinières (et leurs frites au four)!

Hier soir le climat était à la Belgique chez PicAmour et le fameux « moules-frites-bière(s) » nous a rappelé ô combien nos compatriotes avaient du goût! Il était donc impossible pour nous de ne pas vous rappeler la préparation de ces fameux mollusques:

581741_146499878850482_390440161_n

Ingrédients (pour 4 personnes) :

– 4 litres de moules
– 30 g de beurre ou de margarine
– 3 échalotes
– 20 cl de vin blanc sec  (muscadet, gros plant, voire un Riesling)
– 1 cuillère à soupe de crème fraiche épaisse
– persil
– sel, poivre

Préparation de la recette :

  • Grattez bien et lavez les moules. Mettez-les dans une cocotte avec 1 noix de beurre, les échalotes hachées et le vin blanc.
  • Faites-les ouvrir dans la cocotte couverte, sur feu vif pendant quelques minutes. Mélangez 2 ou 3 fois pendant la cuisson.
  • Dès qu’elles sont ouvertes, retirez les moules de la cocotte en conservant le jus de la cuisson. Déposez-les dans 1 plat creux et gardez-les au chaud (Couvert au four à maximum 70°C, ou encore au bain-marie).
  • Remettez le jus sur le feu. Ajoutez la crème fraiche. Laissez bouillir un instant. Salez poivrez.
  • Versez sur les moules. Saupoudrez de persil haché et servez.

Pour les frites « maison » (au four, nous on a pas de friteuse):

  • Choisissez tout d’abord des pommes de terre à chair fondante, elles ont une bonne tenue à la cuisson et seront parfaites pour des frites! (Les variétés : Agata, Monalisa ou encore Samba)
  • Coupez les pommes de terre en frites (épaisseur selon le goût), rincez-les et mettez-les dans une casserole d’eau froide (si vous voulez les préparer d’avance ça évite aussi qu’elles ne noircissent).
  • Préchauffez votre four à 200°C.
  • Mettez l’eau à chauffer. Une fois que celle-ci bout, égouttez les pommes de terre et séchez-les avec un torchon propre.
  • Mélangez les frites à de l’huile (il faut qu’elles soient bien enrobées).
  • Cuisez vos frites au four, bien étalées sur du papier cuisson et environ 20-25mn
  • On doit obtenir grâce à cette double-cuisson des frites croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur!

Que boire avec ce plat?

Pour accompagner les moules on peut évidemment opter pour une bonne bière belge blonde, mais un vin blanc sec fera aussi très certainement l’affaire! Le sauvignon blanc est une valeur sure, qu’il vienne du Centre-Loire ou du Sud-Ouest, il possède un peu de rondeur et des parfums généreux pour faire face au fumet intense de la marinade. Plus discrets en arômes, les blancs de la région nantaise sont une autre possibilité (gros plants et muscadets) et accentue la sensation de fraîcheur. Les chablis et petits chablis sont aussi une bonne alternative, tout comme des sylvaners d’Alsace.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s